Entretien de la boiserie

YC-Conservation traditionnelle du bois – La beauté intemporelle du bois
Mars 2008
Le bois, matière première naturelle utilisée depuis des millénaires dans la construction de bateaux, offre de nombreuses possibilités de transformation. Mais, plus que tout autre matériau destiné à la construction de bateau, il ne résiste pas à l’usure du temps s’il n’est pas protégé ni entretenu. C’est précisément dans le climat maritime que le bois est soumis à d’énormes sollicitations. Alors que dans la zone située au-dessus de la ligne de flottaison le rayonnement solaire intense dessève et fragilise le bois, il est en contact permanent avec l’eau et l’humidité sous la ligne de flottaison offrant ainsi un espace de vie idéal aux parasites du bois. Sans protection, même les meilleures qualités de bois perdraient rapidement leur beauté et leur stabilité.
Tout propriétaire d’un beau bateau en bois souhaite mettre en valeur la veinure et le caractère du bois tout en le protégeant. La méthode classique consiste pour beaucoup de propriétaires à opter pour la transparence en choisissant un vernis approprié pour bateau. Mais un vernis subit malheureusement aussi le phénomène de vieillissement, il se fendille et éclate au fil du temps. Par conséquent, l’humidité peut s’infiltrer sous le vernis et provoquer des taches mates inesthétiques ou endommager le bois. Les travaux de ponçage répétés et nécessaires à une rénovation de la peinture amènent le propriétaire un jour ou l’autre à se poser la question « Existe-t-il une alternative ? »
La réponse de YACHTCARE est clairement : « Oui ! »
DESCRIPTION
YACHTCARE BASIC OIL 1 et FINISH OIL 2 – Une fois saturé d’huile, le bois ne craint plus l’eau !
Le principe …
de la saturation à l’huile est basé sur des huiles naturelles dotées d’excellentes propriétés d’infiltration et de pénétration. Les vernis classiques protègent le bois en formant un film à la surface ; en revanche, la saturation à l’huile conserve le bois en profondeur.
Les pores du bois sont lentement remplis avec YC BASIC OIL 1 se substituant à l’humidité et à l’air présents dans le bois qui sont chassés vers l’extérieur par l’huile encore humide. L’huile renforce et consolide les fibres du bois en les gainant. Après la saturation, l’huile ne peut plus pénétrer dans le bois et met un terme au gonflement et au retrait qui se produisent chaque année. L’envahissement dans le futur par des champignons ou de la moisissure est ainsi empêché.

MISE EN OEUVRE
Le premier jour du traitement, appliquer jusqu’à 30 couches successives de YC BASIC OIL 1 – en fonction de la capacité d’absorption du bois- mouillé sur mouillé, au pinceau ou au rouleau en peau. Répéter cette opération jusqu’à ce que le bois n’absorbe plus d’huile. Le temps d’attente maximum entre les couches de 15 à 20 minutes ne doit pas être dépassé, sinon YC BASIC OIL 1 durcit, les pores se bouchent et l’huile ne peut plus pénétrer. Le bois est saturé lorsque l’huile stagne à la surface. Ne pas laisser sécher l’excédent mais essuyer avec un chiffon après 30 min. à 1 heure max. Si des parties mates sont encore visibles le lendemain, il faudra poursuivre l’imprégnation jusqu’à ce que la surface présente un aspect uniformément satiné.
YC FINISH OIL 2 est le traitement complémentaire idéal si vous souhaitez une finition très brillante sur les parties situées au-dessus de la ligne de flottaison. Ce produit ne se fissure ni ne s’écaille et l’humidité ne peut pas s’infiltrer. Son adhérence sur un support imprégné est remarquable, il est nettement plus élastique qu’un vernis classique ce qui empêche son écaillage. De plus, YC FINISH OIL 2 permet un très bon tendu. Après la saturation, respecter une interruption des travaux de 2 à 3 jours avant d’appliquer YC FINISH OIL 2 directement sur le support imprégné. Il est recommandé d’appliquer 6 à 8 couches, l’intervalle de recouvrement entre les couches successives de YC FINISH OIL 2 est d’au moins 12 heures. Le revêtement est circulable après 2 à 3 jours.
Après le traitement avec YC BASIC OIL 1, appliquer encore une couche de YC PRIMAIRE SOUS LIGNE FLOTTAISON sur la partie immergée pour former une barrière hydrorésistante.
38120 Saint-Egrève Internet : www.soloplast.fr Page 2/1
INFORMATION TECHNIQUE
SOLOPLAST-VOSSCHEMIE Téléphone : 04 76 75 42 38
Rue du Pré Didier Télécopie : 04 76 56 14 49
Z.I. Le Fontanil-Cornillon E-Mail : info@soloplast.fr
En général …
toutes les essences de bois servant à la construction de bateau peuvent être traitées avec cette huile, peu importe que ce soit du bois neuf ou ancien. Elle est utilisée aussi bien pour la zone située au-dessus qu’au-dessous de la ligne de flottaison. La structure et le bois doivent évidemment être en parfait état, propres et uniformes car l’huile est transparente et fera ressortir le caractère du bois sans pour autant en modifier la couleur.
Mais il ne faut pas perdre de vue que ce système représente un traitement complet du bateau. L’huile est extrêmement pénétrante et cherche son chemin à travers le bois, le long des fibres jusque dans les pores. Il n’est pas possible de prédéterminer la limite précise jusqu’à laquelle l’huile doit pénétrer. Des essais par imprégnations partielles sans démontage préalable de pièces ne donnent pas les résultats escomptés.
Une préparation soigneuse …
est toujours la garantie d’un bon résultat :
• Remplacer les morceaux de bois défectueux et pourris.
• Eliminer les champignons qui ont envahi le bois avant tout traitement.
• Décaper complètement les anciennes couches de peinture ou de protection.
• Ouvrir les pores du bois en ponçant (grain 120) dans le sens du bois. Ne pas raboter le bois car cette opération obture les pores.
• Au moment de la saturation, le bois doit être sec mais le processus de rétrécissement ne doit pas encore avoir commencé. Le moment idéal, c’est-à-dire le degré de séchage est atteint lorsque les fentes recommencent à s’ouvrir.
• Préparer le bois neuf en le ponçant puis nettoyer la surface en passant un chiffon imbibé d’alcool jusqu’à ce que le bois ne laisse plus de coloration sur le chiffon.
Conseil YACHTCARE : Ne préparer pas uniquement le bateau au traitement mais il vous faut également établir un planning précis des opérations. En fonction de la taille du bateau, il est impératif de prévoir la main-d’oeuvre suffisante et l’approvisionnement de produits en quantités suffisantes car la saturation complète du bois est une opération qui ne se renouvellera pas.
A première vue…
comparée à une peinture traditionnelle, la conservation d’un bateau par imprégnation d’huile paraît nettement plus coûteuse en argent et en temps, mais il faut tenir compte de la réduction des travaux d’entretien dans les années qui suivent et considérer que les nombreuses étapes exigées par le procédé de saturation ne sont nécessaires que lors du traitement initial.

INFORMATION TECHNIQUE
Les surfaces traitées uniquement avec YC BASIC OIL 1 doivent être ré-imprégnées les années suivantes pour éviter que le bois ne grisaille, sinon il faudra l’éclaircir avec YC NETTOYANT TECK (nettoyant et éclaircissant pour toutes les essences de bois).
Les revêtements de YC FINISH-OIL 2 ne se dégradent que très lentement (env. une couche par an). Pour un renforcement annuel du film, poncer d’abord la surface avec un papier abrasif fin, pour ponçage humide, légèrement imbibé de YC BASIC-OIL 1. Appliquer ensuite 2 couches de YC FINISH-OIL 2 (en remplacement de la couche dégradée par le temps et de celle qui a été poncée).
UTILISATION – SECURITE
Les chiffons imbibés avec des huiles de la gamme YACHTCARE peuvent s’enflammer spontanément ; c’est pourquoi il est impératif de toujours les sécher à plat avant leur élimination ou de les collecter dans des conteneurs métalliques fermés.
Vous pouvez consulter les instructions relatives à la manipulation des produits et à leur élimination dans la dernière version de la fiche de données de sécurité et dans les fiches techniques correspondantes des Groupements des industries chimiques.
Les données contenues dans le présent document sont destinées à l’instruction d’applications techniques et sont basées sur les informations dont nous disposons au moment de sa rédaction.
Elles ne sont pas contractuelles.
Copyright VOSSCHEMIE
www.yachtcare.fr
Mars 2008
38120 Saint-Egrève Internet : www.soloplast.fr Page 4/1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>