Choisir son cordage

L’évolution des techniques de tressage associée aux caractéristiques exceptionnelles des fibres synthétiques, a permis de diminuer fortement la section des cordages embarqués sur les voiliers, et donc de gagner en finesse, en souplesse et en légèreté.
Le choix doit donc être précisé, en fonction de paramètres bien déterminés que sont : la résistance du cordage, le programme de navigation, l’accastillage et la couleur.

Résistance du cordage

Le premier élément du choix d’un cordage correspond à la détermination de son utilisation, puis de la charge qui lui est imposée.
Le graphique ci-contre permet de calculer, pour les deux grandes familles, écoutes et drisses, ainsi que pour le hale-bas de grand voile, l’effort moyen imposé aux manœuvres en fonction du déplacement en charge du voilier considéré.
Le barème en référence autorise ensuite le calcul de la résistance demandée au cordage.

Barème de calcul de la résistance d’un cordage croisière : Tension moyennes (déterminée par le graphique) x 4 utiliser le cordage à 25% de sa charge de rupture.
Barème de calcul de la résistance d’un cordage compétition : Tension moyenne (déterminée par le graphique) x 2,85 utiliser le cordage à 35% de sa charge de rupture.

Programme de navigation

Il est admis que l’on est moins regardant sur le choix du matériel lorsque l’on navigue en croisière, le poids, contrairement à la compétition, n’étant pas un élément déterminant dans l’armement. Par ailleurs, on ne dispose souvent que d’un équipage réduit. Ces deux constats entraînent un raisonnement différent dans la sélection du cordage embarqué, pour des raisons de sécurité et de coût, ce qui n’empêche pas d’être exigeant.

Importance de l’accastillage

Une fois déterminé le bon cordage en fonction d’une affectation précise, il est impératif de savoir s’il est adapté à l’accastillage puisque sa performance en dépend. De plus, l’évolution des cordages ayant été plus rapide que celle de l’accastillage en général, une vigilance accrue s’impose au moment du choix.
Dans certaines séries de compétition, les règlements de jauge limitent l’accastillage. Il faut en tenir compte avant d’arrêter un choix.

La couleur

Il est indispensable de choisir des manœuvres de couleurs différentes. Le repérage en est grandement facilité, surtout si la composition de l’équipage du bord est plus ou moins changeante. Et puis le souci esthétiques n’est pas négligeable.

Retrouvez nos choix de cordage sur notre boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>